Optimisation des processus

Efficacité énergétique du réglage des presses

La meilleure presse à injecter n’est performante que si elle est bien réglée. Cela vaut aussi bien pour la qualité des pièces injectées et le temps de cycle que pour la consommation d’énergie. Notre commande SELOGICA dispose d’un grand nombre de possibilités d’optimisation, de surveillance et de documentation des processus.

Avec le diagramme des temps de cycle et la mesure intégrée de l’énergie, effectuez une analyse détaillée et un ajustement des processus de production ainsi que de leur consommation. En principe, que ce soit pour la rentabilité ou pour le rendement énergétique, il faut s’efforcer d’obtenir avant tout des temps de cycles courts. C’est pourquoi vous devez contrôler en permanence si les valeurs maximales sont vraiment nécessaires pour un processus stable et sûr. En effet, plus la valeur de réglage est élevée, plus il faudra d’énergie. Cependant, les valeurs maximales se justifient toujours quand elles permettent de réduire nettement le temps de cycle.

Ce qu’il faut faire

  • Ne pas utiliser de moules trop petits sur des presses trop grosses
  • Tendre vers des cycles courts : exploiter la presse de manière optimale, augmenter le débit de matière
  • Faire exécuter simultanément ou synchroniser les mouvements lorsque c’est possible. Par exemple, démarrer l’éjecteur ou le système de robot dès le mouvement d’ouverture du moule
  • Adapter individuellement les mouvements simultanés aux conditions de démarrage en fonction de la course et de la pression : configurer librement le processus de production idéal sans programmes spéciaux
  • Augmenter modérément la vitesse de mouvement du moule : des processus très rapides ne sont judicieux que s’ils permettent de réduire efficacement le temps de cycle, notamment sur les grosses presses
  • N’ouvrir le moule que dans la mesure où c’est nécessaire
  • Régler les forces de fermeture et d’appui de la buse de manière adaptée à l’application : quand c’est possible, réduire graduellement ces forces pendant le temps de refroidissement
  • Utiliser la totalité du temps de refroidissement pour le dosage : réduire autant que possible la vitesse de rotation de la vis de plastification lors de la préparation de la masse fondue – plus la vitesse est élevée, plus le besoin en énergie et la sollicitation de la matière sont élevés
  • Effectuer le dosage avec des entraînements directs servoélectriques pendant le temps de refroidissement aussi
  • Réduire la température maximale de la masse fondue : économiser l’énergie de chauffage, atteindre plus rapidement la température de démoulage
  • Exploiter les possibilités de la commande SELOGICA pour la qualité et les processus, par ex. avec la surveillance des valeurs extrêmes et des courbes de signaux
  • Analyser n’importe quels signaux via des entrées d’alarme individuelles : Piloter le processus d’injection en fonction par ex. de l’arrivée de granulés, de l’alimentation en air comprimé ou en eau, ainsi que des composants d’automatisation
  • Former de manière approfondie : suivre régulièrement des cours de formation ARBURG