ARBURG au salon Euromold 2014

Deux freeformers fabriquent des composants fonctionnels

24.11.2014
Au salon Euromold 2014 qui se tient du 25 au 28 novembre 2014, ARBURG (hall 11, stand D25) dévoile les progrès les plus récents du procédé ARBURG de modelage de formes libres en plastique (AKF): deux freeformers présentent la fabrication additive industrielle de composants complexes munis de structures de support.

Fabrication additive industrielle
Les freeformers fabriquent des composants fonctionnels à partir de granulé standard, sur la base de données CAO en 3D. Les deux machines exposées sont équipées d'un porte-pièces mobile sur trois axes et de deux unités de décharge fixes. La deuxième unité peut être utilisée pour un composant supplémentaire, notamment afin de créer une pièce de différentes couleurs, au toucher particulier ou sous forme de combinaison dure-molle. Grande nouveauté: il est maintenant possible de développer des structures complexes à partir d’un matériau support spécial.

Applications à deux composants
Un freeformer présente une application correspondante au salon Euromold 2014 à travers l’exemple d’une pièce détachée en ABS, plus précisément un coulisseau de fermeture en deux parties, destiné à être monté dans les presses à injecter ALLROUNDER. Le deuxième freeformer combine une matière standard TPE élastique avec des structures de support solubles dans l’eau, une association jusque là inédite dans la fabrication additive. Les applications possibles sont notamment pour des soufflets, des tuyaux, des manchons ou des composants flexibles pour préhenseurs de robot.

Nouveau: structures de support pour géométries complexes
Une autre option consiste à élaborer une structure de support dans le même matériau que le composant. Une couche intermédiaire désépaissie avec des points de rupture créés de manière ciblée permet plus tard de rompre facilement la structure de support de façon mécanique. Cette variante s’utilise de préférence pour les composants dotés de structures isolées et de bords clairs.