Qualité de l’eau irréprochable

Corrosion, calcaire, bactéries, algues : une mauvaise qualité de l’eau entraîne des dépôts dans les circuits de refroidissement et de thermorégulation. Des durées de cycle plus longues, des défaillances ou même des réparations onéreuses peuvent en être les conséquences. Une préparation de l’eau adaptée de manière optimale à vos applications empêche cela de façon fiable.

Grâce à ses bonnes propriétés de transfert de chaleur, l’eau convient parfaitement au refroidissement et à la thermorégulation des éléments de la presse et des moules. Toutefois, des dépôts dans les canaux et les circuits entraînent rapidement une réduction du débit, ce qui réduit sensiblement les performances. Par exemple, une couche de calcaire de seulement un millimètre d’épaisseur réduit le transfert de chaleur de plus de la moitié.

Ce qu’il faut faire

  • Maintenir des températures basses en sortie du circuit de refroidissement (< 60 °C) – les hautes températures favorisent la formation du calcaire
  • Contrôler régulièrement la dureté, le pH ainsi que les concentrations en cuivre et en fer de l’eau
  • Respecter les valeurs de référence adéquates mentionnées dans les modes d’emploi – par. ex. pour les ALLROUNDER : Chapitre 1.1.6
  • Nettoyer les canaux transportant de l’eau dans les nouveaux moules avant la première mise en service
  • Contrôler régulièrement les circuits de refroidissement et de thermorégulation, rincer avec des appareils de nettoyage spéciaux
  • Mesurer la perte de pression – une simple mesure renseigne sur l’étranglement de canaux ou sur leur engorgement
  • Préparer et filtrer l’eau au préalable de manière individuelle