Injection polycomposant

Le moulage par injection polycomposant combine différentes matières ou couleurs pour en faire des pièces en plastique de grande qualité. Vous pouvez ainsi améliorer les produits sur le plan de la conception technique et du fonctionnement – de manière automatisée et économique. Au niveau de la technique des processus, tout est possible avec nous.

À l’aide du système modulaire ALLROUNDER, nous pouvons configurer de manière personnalisée une technique de moulage par injection économique, adaptée à l’application. La gamme va des ALLROUNDER S entièrement hydrauliques avec technique d’accumulateur hydraulique jusqu’aux presses à entraînement servoélectrique de la série ALLDRIVE. Qu’elles soient disposées à l’horizontale ou à la verticale, ou bien qu’elles disposent d’une table rotative, toutes les presses peuvent être combinées de manière flexible avec les unités d’injection les plus diverses et être conçues de façon optimale pour chaque application et en termes de consommation d’énergie.

Points forts

  • Technique polycomposant ARBURG depuis 1962
  • Nombreux détails techniques spécifiques au procédé, qu’il s’agisse de marbrage, d’injection sandwich, de transfert, de rotation ou de rotation du plateau central d’un moule à étages
  • La plus grande variété possible de combinaisons : jusqu’à six unités d’injection indépendantes les unes des autres sur une presse
  • Déroulement du processus stable, librement programmable : toutes les unités d’injection, fonctions des moules et fonctions des robots sont réunies dans la commande central SELOGICA.

Procédés

Savoir-faire unique
La technique polycomposant est diversifiée : cela inclut le marbrage, l’injection par intervalles, l’injection sandwich et l’assemblage dans le moule, les techniques de transfert, de rotation et de rotation du plateau central d’un moule à étages, ainsi que les combinaisons, comme la technique d’insert ou de moulage par injection de gaz (GIT). Nous vous conseillons avec compétence.
Conseil sur les applications

Exemples pratiques

Capteur d’angle de rotation
Trois en un : dans un procédé à trois composants, un disque magnétique, une plaque-support et un capuchon sont moulés par injection afin de former un capteur d’angle de rotation fonctionnel. Le concept de moule innovant et l’automatisation complexe permettent de se passer d’une technique d’assemblage ou d’un montage en aval.
pièce injectée

Capteur de pluie-luminosité
La silicone liquide s’ajuste à la courbure : à l’aide de coussins de couplage LSR, un capteur de pluie-luminosité se lie parfaitement à un pare-brise de voiture. Pour cela, au cours de l’une des étapes du procédé, de la silicone à faible viscosité (5 Shore A) est injectée au niveau d’un cadre en PBT dans lequel les capteurs sont ensuite mis en place.
vidéo

Brosse à dents
Le procédé bi-composant permet la fabrication de douze brosses à dents en combinaison dure/souple. Les porte-pièces du moule à marche continue tournent à la verticale de poste en poste via deux entraînements servoélectriques. Un cycle dure 20 secondes.

Éléments à ressort
Dans l’injection sandwich, la cavité est d’abord remplie partiellement, puis le composant du noyau est injecté via l’âme en plastique. Parmi les applications possibles figurent par ex. les éléments à ressorts pour sommier et les pièces moulées utilisées dans le champ de vision avec une peau d’une grande qualité optique et un noyau en produit régénéré.