D'autres dons pour des projets en Ukraine

ARBURG soutient les personnes dans le besoin

11.05.2022
ARBURG soutient l'Ukraine : Afin d'aider les personnes touchées par la guerre à tous les niveaux possibles, les associés gérants d'ARBURG ont réparti le don de 400 000 euros entre deux organisations : « Médecins sans frontières » et SOS Villages d'enfants ont reçu chacun 200 000 euros pour leurs activités d'aide humanitaire et médicale liées à la guerre en Ukraine.

Le soutien aux personnes dans le besoin est une question qui tient à cœur chez ARBURG.
Pour l'entreprise familiale ARBURG et ses associés, les valeurs humaines sont au centre des considérations. Le soutien aux personnes dans le besoin a toujours été une affaire de cœur. Ainsi, dès le mois d'avril, une campagne de dons a été lancée à l'échelle de l'entreprise pour l'aide à l'Ukraine du canton de Freudenstadt. À cette occasion, le personnel a fait un don de 50 000 euros, don que les associés ont ensuite triplé pour atteindre 150 000 euros au total.

SOS Villages d'Enfants soutien les enfants et les familles
Le projet « Ukraine : aide humanitaire pour les enfants et les familles » de SOS Villages d'Enfants a démarré dès le début de la guerre. Outre l'aide d'urgence, les familles touchées bénéficient également d'un soutien à long terme. Les activités comprennent le transport vers des zones sûres, l'hébergement dans des logements loués ou dans des institutions SOS Villages d'Enfants dans des pays voisins, l'achat de nourriture, de produits d'hygiène et de couvertures ainsi qu'un soutien médical et une aide psychosociale.

« Médecins sans frontières » : assistance médicale et humanitaire
« Médecins sans frontières » est actif dans plus de 70 pays. Ici aussi, le don est spécifiquement lié à la guerre en Ukraine. Les activités sont multiples : outre la livraison de matériel médical et humanitaire, on compte également la formation du personnel des hôpitaux ukrainiens, le traitement des blessés dans des cliniques mobiles ou leur évacuation à bord de trains transformé à des fins médicales. À cela s'ajoute la prise en charge des réfugiés dans les zones frontalières.